Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
EnglishFrancais
schizophrenia Centre de toxicomanie et de santé mentale

La schizophrénie

 

 Aperçu

 

Qu’est ce que la schizophrénie ?

La schizophrénie est un problème de santé mentale à long terme. La personne atteinte de schizophrénie peut avoir une gamme de symptômes ; notamment, pendant certaines périodes, elle peut ne pas être capable de distinguer ce qui est réel de ce qu’elle imagine. La schizophrénie peut perturber gravement la façon de penser et les sensations et sentiments d’une personne ainsi que ses relations avec son entourage.

La schizophrénie frappe environ une personne sur 100. Elle touche autant les hommes que les femmes. Les hommes ont généralement leur premier épisode de schizophrénie vers la fin de l’adolescence ou au début de la vingtaine. Chez les femmes, la maladie apparaît habituellement quelques années plus tard. Dans la plupart des cas, la maladie évolue de façon graduelle. Dans certains cas, il arrive cependant que la maladie se déclenche soudainement. 

D’après La schizophrénie : Guide à l’intention des personnes atteintes de schizophrénie et de leur famille. © 1999 Centre de toxicomanie et de santé mentale

 

 Symptômes

 

Signes et symptômes de la schizophrénie

Les symptômes de la schizophrénie se classent dans deux catégories : les symptômes positifs et les symptômes négatifs. Les symptômes positifs (parfois appelés symptômes psychotiques) sont les comportements et expériences qui apparaissent chez une personne atteinte de schizophrénie (p. ex., hallucinations, idées délirantes). Les symptômes négatifs sont les traits absents ou réduits chez les personnes atteintes de schizophrénie (p. ex., retrait social, manque de motivation).

Symptômes positifs

    • • idées délirantes (croyances enracinées et fausses sans rapport avec la réalité ni avec la culture de la personne)
    • • hallucinations (la personne entend, voit, goûte, sent ou ressent des choses qui en réalité n’existent pas)
    • • pensées désorganisées (pensées décousues qui empêchent la personne de communiquer clairement avec son entourage)
    • • changements d’humeur (difficulté à exprimer ses sentiments, émotions inappropriées ou trop intenses, sensation de vide émotif)
    • • comportements désorganisés (incapacité d’accomplir des tâches quotidiennes comme faire sa toilette, s’habiller convenablement et préparer ses repas)
    • • modification de la sensibilité (la personne est plus sensible aux autres ou a plus conscience de leur présence, ou bien se replie sur elle-même et ne semble pas porter attention à son entourage)


    Symptômes négatifs

    • • ralentissement de l’activité physique ou, plus rarement, hyperactivité
    • • baisse de motivation (p. ex., difficulté à terminer une tâche ou à planifier à long terme)
    • • perte d’intérêt pour les sentiments et la vie des autres
    • • apparence physique négligée


    Causes et facteurs de risque

    Les recherches n’ont pas découvert de cause unique à la schizophrénie, mais ont fait ressortir qu’il existe clairement un lien génétique. Certains facteurs environnementaux et sociaux joueraient également un rôle dans le développement de la schizophrénie.

    D’après La schizophrénie : Guide à l’intention des personnes atteintes de schizophrénie et de leur famille. © 1999 Centre de toxicomanie et de santé mentale

     

     Traitements

     

    Traitement de la schizophrénie

    Le traitement de la schizophrénie se donne soit en consultation externe, soit en établissement. Il combine généralement des médicaments et des interventions psychosociales.

    Médicaments

    Les antipsychotiques sont les médicaments le plus souvent utilisés dans le traitement de la schizophrénie. Ils soulagent les symptômes de la psychose et peuvent aider à prévenir la rechute. D’autres médicaments sont parfois prescrits pour soulager les effets secondaires des antipsychotiques ou pour traiter un symptôme particulier comme la dépression, l’anxiété ou les problèmes de sommeil.

    Interventions psychosociales

    Parmi les interventions psychosociales, citons :

    • • la thérapie cognitivo-comportementale ;
    • • la psychopédagogie ;
    • • le soutien et l’éducation aux familles et le counseling familial ;
    • • l’acquisition d’aptitudes sociales et de compétences en matière d’autonomie fonctionnelle.


    La schizophrénie se déclare généralement chez les jeunes à un âge où ils commencent normalement à acquérir les compétences nécessaires à leur autonomie. Diverses interventions — gestion de cas, counseling pédagogique ou en matière de logement, et programmes de logement — sont utilisées pour faciliter l’acquisition de ces compétences.

    Rétablissement

    Il est impossible de prédire comment une personne se rétablira après le déclenchement de la maladie.

    • • Certaines personnes auront un seul épisode de symptômes.
    • • Certaines personnes auront des épisodes récurrents de symptômes, et un grand nombre pourront vivre de façon autonome, avec un soutien limité entre les épisodes.
    • • Certaines personnes auront besoin de médicaments et de soutien toute leur vie.

     

    D’après La schizophrénie : Guide à l’intention des personnes atteintes de schizophrénie et de leur famille. © 1999 Centre de toxicomanie et de santé mentale

     

     Trouver de l’aide

     

    Aide, traitements et soutien

    Traitements offertsà CAMH

    Aide aux familles et aux amis

    Ligne d’aide sur la santé mentale de ConnexOntario : pour trouver un centre de traitement où que ce soit en Ontario (ligne ouverte 24 heures sur 24, sept jours sur sept)

     

     Ressources

     

    Ressources supplémentaires de CAMH

    Série 101 sur la santé mentale et la toxicomanie : La schizophrénie (tutoriel en ligne)
    Remarque : pour pouvoir visionner ce tutoriel, désactivez votre bloqueur de fenêtres contextuelles

    Série 101 sur la santé mentale et la toxicomanie : La psychose (tutoriel en ligne)
    Remarque : pour pouvoir visionner ce tutoriel, désactivez votre bloqueur de fenêtres contextuelles

    Le premier épisode psychotique : Guide d’information

    Comprendre les médicaments psychotropes : Les antipsychotiques

    La thérapie cognitivo-comportementale : Guide d'information (en format PDF)

    Standard téléphonique 416 535-8501
    Ligne d’information de CAMH Toronto: 416 595-6111 Sans frais: 1 800 463-6273
    Lignes d'aide de ConnexOntario
    Complexe
    rue Queen
    1001, rue Queen O.
    Toronto (ON)
    M6J 1H4
    Pavillon
    rue Russell
    33, rue Russell
    Toronto (ON)
    M5S 2S1
    Pavillon
    rue College
    250, rue College
    Toronto (ON)
    M5T 1R8
    Nos 8 bureaux en Ontario