Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Naviguer vers le haut
EnglishFrancais
marijuana Centre de toxicomanie et de santé mentale

 

Parlons Marijuana

Qu’est-ce que la marijuana ?

La marijuana (la mari), le haschich (hasch) et l’huile de haschich proviennent du cannabis sativa, un type de plante appelée chanvre. Tous les trois contiennent du THC (tétrahydrocannabinol), un produit chimique qui modifie la façon de penser, de se sentir et d’agir. On utilise le mot « cannabis » pour désigner ces trois extraits.

  • La marijuana se compose des feuilles et des bourgeons séchés de la plante.
  • À un certain moment de la croissance de la plante, avant d’arriver à maturité, les fleurs sont recouvertes d’une résine collante. C’est cette résine que l’on fait sécher pour obtenir le hasch.
  • On utilise aussi le chanvre pour fabriquer de la corde, du tissu et du papier. Lorsqu’on cultive la plante à ces fins, le taux de THC est trop faible pour procurer une sensation d’euphorie (un « high »).

À quoi ressemble la marijuana ?

  • C’est un mélange vert, marron ou gris de feuilles, de tiges, de graines et de fleurs de cannabis séchées et déchiquetées.
  • On roule souvent la marijuana dans du papier, ce qui lui donne l’aspect d’une cigarette. C’est ce qu’on appelle familièrement un «joint».
  • Le hasch se présente sous forme de morceaux de couleur marron foncé ou noir.
  • L’huile de cannabis est de couleur marron rougeâtre ou verdâtre.

Le savais-tu?

Le Cannabis sativa, le Cannabis indicaet le Cannabis ruderalissont tous utilisés pour leurs effets euphorisants. Cultivé à des fins commerciales, le cannabis indicacontient très peu de THC et ne produit aucune sensation d’euphorie.

Qui prend de la marijuana ?

  • La marijuana est la drogue illégale la plus communément utilisée au Canada.
  • Presque la moitié (44 %) des Canadiens disent avoir consommé au moins une fois de la marijuana.
  • En 2005, un peu plus du quart (26,5 %) des élèves ontariens (de la 7e à la 12e année) ont déclaré avoir consommé de la marijuana au cours de l’année écoulée, et le tiers (31 %) ont déclaré avoir essayé la drogue au moins une fois au cours de leur vie.
  • En Ontario, les élèves de sexe masculin sont plus enclins à consommer de la marijuana que les filles (28 % contre 25 %).
  • Le taux de consommation de marijuana varie chez les élèves ontariens : les élèves sont moins portés à en consommer à Toronto (20 %) que dans le Nord (33 %) ou l’Ouest (29 %) de la province.
  • Trois pour cent des élèves de 7e année ont essayé la marijuana au cours de l’année écoulée. En 12e année, près de la moitié (46 %) des élèves ontariens auront consommé de la marijuana au cours de l’année écoulée.
  • Environ un élève sur huit (12 %) qui consomme de la marijuana en fait usage quotidiennement. Cela représente 3 % des élèves ontariens de la 7e à la 12e année réunis, soit environ 33 200 élèves.

Noms <<de rue>>

résinerésine , sucettesucette , joint , grass , herbe , stick , spliff , huile , sinsemilla , pot , H , mari , cône , pétard , marie-jeanne , bat , ganja , jaja , kif , hasch

Vrai ou Faux

1. La marijuana est un produit naturel et ne peut donc pas faire de mal.

2. Toutes les sortes de marijuana sont aussi puissantes les unes que les autres.

3. Un élève sur cinq (20 %) en âge de conduire dit avoir déjà pris le volant dans l’heure qui suivait sa consommation de marijuana.

Réponses

1. Faux. Beaucoup de produits naturels sont toxiques, comme le venin de serpent et certaines plantes. Fumer de la marijuana libère des produits chimiques nocifs dans les poumons.

2. Faux. La puissance de la marijuana varie beaucoup d’une sorte à une autre.

3. Vrai. De plus, une personne qui conduit dans un état d’euphorie a des facultés affaiblies, ce que beaucoup de gens ne savent pas.

Les effets de la marijuana

La marijuana crée-t-elle une dépendance ?

Oui. Certaines personnes ont de la difficulté à arrêter d’en consommer et doivent suivre un traitement. Elles peuvent ressentir le besoin d’en consommer et devenir angoissées si elles n’en ont pas.

Les gens qui consomment quotidiennement beaucoup de marijuana et qui arrêtent subitement leur consommation ont parfois de la difficulté à dormir. Sans cette drogue, ils peuvent devenir angoissés, irritables ou nerveux, avoir des maux d’estomac ou perdre l’appétit. Ces symptômes durent rarement au-delà de quelques jours.

La marijuana est-elle dangereuse ?

Oui. Si tu en fumes, elle peut te faire du mal. De nombreuses personnes ne le savent pas, mais la fumée de marijuana contient une plus grande quantité de goudron et de certains produits chimiques cancérigènes que la fumée de tabac. La marijuana a également d’autres effets nocifs :

  • Pour retirer le maximum de résultats, les fumeurs de marijuana ont tendance à inhaler plus profondément et à retenir plus longtemps la fumée dans leurs poumons que les fumeurs de tabac, ce qui augmente les risques de cancer.
  • Fumer de la marijuana irrite les poumons, peut aggraver l’asthme et est associé à la toux et à la bronchite chroniques.
  • Chez les personnes présentant un risque élevé de développer la schizophrénie, la marijuana peut précipiter l’apparition des symptômes.
  • Si tu es enceinte, plus tu fumes de marijuana, plus ton bébé risque d’avoir des problèmes (avoir un trop petit poids, par exemple).
  • Consommer beaucoup de marijuana pendant longtemps peut entraîner des troubles de l’attention, de la mémoire et de l’apprentissage.
  • Les grosses doses de marijuana peuvent déclencher une « psychose toxique » qui se manifeste par des hallucinations (voir ou entendre des choses qui n’existent pas), de la paranoïa (avoir l’impression que les gens vous en veulent) et de fausses croyances. Ces symptômes disparaissent généralement au bout d’une semaine après l’abandon de la marijuana.
  • La marijuana que tu achètes illégalement peut contenir d’autres drogues ou des pesticides ou champignons nocifs.
  • Sous l’influence de la marijuana, tu pourrais prendre des décisions que tu regretterais plus tard.
  • La marijuana affecte la coordination, la concentration et les réactions et peut donc rendre dangereuses des activités telles que faire du vélo, conduire une voiture ou manoeuvrer des machines.

Info Scoop

La marijuana contient au moins 400 produits chimiques.

Le savais-tu ?

Les effets de la marijuana durent plusieurs heures.Cependant, le THC (principal ingrédient actif) s’accumule dans les cellules adipeuses et peut rester dans l’organisme pendant des jours et même des semaines ! Ce qui ne veut pas dire que l’état euphorique dure pendant des semaines, mais tu pourrais obtenir un résultat positif à un test de dépistage du THC plusieurs semaines après avoir fumé de la marijuana.

Quels effets la marijuana a-t-elle sur toi ?

Les effets de la marijuana varient d’une personne à une autre. Ils dépendent de :

  • la quantité consommée ;
  • la force du produit ;
  • la fréquence de consommation ;
  • la méthode d’absorption (fumée ou mangée) ;
  • ton humeur et tes attentes lorsque tu en consommes ;
  • ta consommation d’alcool et d’autres drogues en même temps.

Si tu fais usage de marijuana, tu peux :

  • te sentir plus détendu et moins gêné, ou plus angoissé, désorienté, pris de panique ou même paranoïaque ;
  • être plus sociable, plus bavard et plus porté à rire, ou plus tranquille et plus renfermé ;
  • avoir l’impression que le temps passe moins vite et que les distances sont disproportionnées ;
  • avoir les sens plus aigus (p. ex. l’ouïe plus fine et la vue plus perçante) ;
  • avoir de la difficulté à garder ton équilibre ;
  • avoir du mal à penser clairement, à te souvenir d’événements récents ou à accomplir certaines tâches (par ex., tes devoirs d’école) ;
  • avoir un appétit féroce (avoir les « munchies ») ;
  • ressentir une irritation dans la gorge ou les poumons ;
  • avoir un rythme cardiaque accéléré ;
  • avoir sommeil à mesure que les effets de la drogue se dissipent ;
  • avoir des hallucinations, en particulier si tu consommes une grosse quantité de marijuana en une seule fois ;
  • avoir la bouche sèche et les yeux rouges.

Les dangers, les usagers médicaux et la loi

Est-il dangereux de fumer de la marijuana et de conduire ?

Oui. La marijuana réduit la concentration, l’attention et la capacité d’évaluer les distances pendant une durée pouvant aller jusqu’à cinq heures après sa consommation. Elle te rend aussi moins habile de tes mains et ralentit le temps de réaction ; cela signifie que tu ne réagirais pas aussi rapidement en cas d’urgence. Les risques augmentent si tu mélanges l’alcool et la marijuana. Tous ces facteurs pourraient rendre ta conduite moins sécuritaire.

Il n’existe pas de test permettant de mesurer sur place la consommation de marijuana des conducteurs. Toutefois, des policiers spécialement formés peuvent reconnaître que tu es en état de « high » et t’inculper.

La marijuana a-t-elle des usages médicaux ?

Oui. Des recherches ont montré que la marijuana peut apaiser les nausées et les vomissements et aider des personnes à retrouver de l’appétit, notamment si elles sont atteintes du sida ou traitées contre le cancer. On leur prescrit alors du THC de synthèse.

La marijuana peut aussi aider à diminuer la douleur et les spasmes musculaires, mais des recherches plus poussées sont nécessaires pour évaluer son efficacité

Info Scoop

Santé Canada autorise certaines personnes atteintes de maladies graves à cultiver de la marijuana à des fins médicales. C’est ce que l’on appelle une exemption médicale.

Le Savais-tu ?

Des recherches montrent que tu risques davantage d’avoir une collision si tu prends le volant sous l’influence de la marijuana. Après l’alcool, la marijuana est la drogue que l’on retrouve le plus souvent dans l’organisme des conducteurs blessés ou morts.

La marijuana peut-elle modifier mon rendement scolaire ?

Le THC demeure dans ton cerveau pendant des jours ou des semaines, et risque d’affecter ta mémoire, ta capacité de t’exprimer et ton apprentissage. Consommer régulièrement de la marijuana perturbe aussi ton raisonnement et peut te démotiver.

Le Savais-tu?

Mélanger la marijuana et l’alcool est plus dangereux que de les consommer séparément. Même en petite quantité, ce mélange peut rendre la conduite automobile dangereuse. La marijuana et l’alcool ont été détectés, tous les deux, chez de nombreux conducteurs aux facultés affaiblies.

La marijuana est-elle légale ?

Non. Au Canada, posséder de la marijuana est illégal. Une première inculpation pour possession de 30 g ou moins de marijuana peut entraîner une peine de prison de six mois, une amende de 1 000 $, ou les deux. De plus, ton casier judiciaire ne sera plus vierge, ce qui peut nuire à ta recherche d’emploi ou à tes voyages à l’étranger.

La peine maximale lors d’une deuxième inculpation s’élève à 2 000 $ d’amende et 12 mois d’emprisonnement.

On a proposé de modifier les dispositions de la loi qui concernent la possession de marijuana. La sanction légale pour la possession de petites quantités serait alors réduite à une amende, sans casier judiciaire. Certaines personnes appellent cela la « décriminalisation », mais la possession de marijuana demeurerait un acte illégal.

Info Scoop

  • La plupart des personnes reconnues coupable de possession de marijuana pour la première fois ont une amende à payer ou sont relâchées. Dans un cas comme dans l’autre, tu pourrais te retrouver avec un casier judiciaire.
  • La peine maximale pour cultiver de la marijuana est de sept ans de prison.
  • Pour avoir vendu de la marijuana (« trafic » ou commerce illicite) ou en avoir fait entrer ou sortir du pays, la peine maximale est la prison à vie.

Le Savais-tu ?

Lorsque tu fumes de la marijuana, tu risques une arrestation. En 2003, plus de 41 000 Canadiens ont été arrêtés pour possession de marijuana.

Réduire les risques obtenir de l'aide

Comment réduire mes risqué?

  • Ne conduis pas en état de <<high>>. Pour diminuer encore plus les risques, attends plusieurs heures avant de conduire si tu as fait usage de marijuana.
  • Ne monte pas dans un véhicule dont le conducteur a consommé de la marijuana.
  • Ne mélange pas la marijuana avec de l'alcool ou d'autres drogues.
  • Ne prends pas de marijuana avant d'aller à l'école ou pendant que tu es à l'école.
  • Choisis de ne pas consommer de marijuana.
  • Comprends bien que tu risques de te faire arrêter si tu fumes de la marijuana.
  • Demande de l'aide si tu as du mal à maîtriser to consommation de marijuana.

Où trouver de l’aide ?

Si toi, un ami ou un membre de ta famille avez un problème lié au tabac, à l’alcool ou à d’autres drogues, vous pouvez trouver de l’aide. Parlez-en à quelqu’un de confiance, comme un médecin, un enseignant, une infirmière ou un conseiller en orientation professionnelle ou en toxicomanie. Vous pouvez aussi communiquer avec un centre d’évaluation de la toxicomanie ou un groupe d’entraide (voir dans les Pages jaunes, la section Toxicomanie). Voici d’autres endroits qui peuvent aussi aider :

● Centre de renseignements du Centre de toxicomanie et de santé mentale, au 1 800 463-6273

● Jeunesse J’écoute, au 1 800 668-6868

● Drogues et alcool— Répertoire des traitements en Ontario, au 1 800 565-8603, ou www.dart.on.ca (site Web en anglais seulement)

Pour de plus amples renseignements sur des questions de toxicomanie et de santé mentale ou pour obtenir un exemplaire de cette ressource, veuillez appeler le Centre R. Samuel McLaughlin de renseignements sur la toxicomanie et la santé mentale de CAMH :

Sans frais en Ontario 1 800 463-6273
À Toronto : 416 595-6111

Pour commander des exemplaires en quantité de cette ressource ou d’autres publications de CAMH, veuillez vous adresser aux :

Services des publications
Tél. : 1 800 661-1111 ou 416 595-6059 à Toronto
Courriel :publications@camh.net

Pour faire un don, veuillez vous adresser à la :

Fondation de CAMH
Tél. : 416 979-6909
Courriel :foundation@camh.net

Si vous avez des questions à poser ou des éloges ou des préoccupations à formuler au sujet des services offerts par CAMH, appelez notre coordonnatrice des relations avec les clients au : 416 535-8501, poste 2028.

Remarque : Les termes de genre masculin utilisés pour désigner des personnes englobent à la fois les femmes et les hommes. L’usage exclusif du masculin ne vise qu’à alléger le texte.

Standard téléphonique 416 535-8501
Ligne d’information de CAMH Toronto: 416 595-6111 Sans frais: 1 800 463-6273
Lignes d'aide de ConnexOntario
Complexe
rue Queen
1001, rue Queen O.
Toronto (ON)
M6J 1H4
Pavillon
rue Russell
33, rue Russell
Toronto (ON)
M5S 2S1
Pavillon
rue College
250, rue College
Toronto (ON)
M5T 1R8
Nos 10 bureaux en Ontario