Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Naviguer vers le haut
EnglishFrancais
Actualités de CAMH Centre de toxicomanie et de santé mentale

Ne laisser personnne pour compte

​Services aux réfugiés: Un moment historique pour le système de soins en santé mentale

La question complexe de la santé mentale des réfugiés est devenue une priorité depuis que le Canada a accueilli plus de 25 000 réfugiés syriens. Nous poursuivons nos efforts à l’échelle locale et mondiale en prodiguant des soins à des réfugiés du monde entier, en effectuant des recherches, en mettant en oeuvre des initiatives de sensibilisation et en donnant des conseils d’experts.

« Les réfugiés sont très résilients. Certains ont besoin d’aide pour traiter un trouble de santé mentale, pour subvenir à leurs besoins fondamentaux et pour s’établir », déclare Stephanie Carter, qui a géré l’inauguration de la clinique Nouveau Départ de CAMH. Depuis le début de 2016, la clinique prodigue des soins à des réfugiés provenant notamment de l’Afghanistan, de la République tchèque, de l’Éthiopie, de la Hongrie, de l’Iran, de l’Irak, de la Jordanie, du Nigéria, de la Syrie, de la Turquie, de l’Albanie, de l’Érythrée, du Pakistan, de la Somalie et des Caraïbes. Jusqu’à 30 pour cent des réfugiés sont Syriens. 

Services aux refugies
« Jusqu’à maintenant, les patients souffrent surtout du trouble de stress post-traumatique (TSPT), de dépression ou d’anxiété causé notamment par des traumatismes, la torture, la traite de personnes et les agressions sexuelles », ajoute Mme Carter. Fruit d’un partenariat avec la clinique Crossroads de l’Hôpital Women’s College, la clinique Nouveau Départ offre des traitements directement aux patients et des consultations à leurs soignants.

Récemment, la Dre Lisa Andermann, psychiatre-conseil à la clinique, est venue en aide à une patiente d’Afrique. « Elle souffre d’insomnie et d’autres symptômes du TSPT », de dire la Dre Andermann. Nous avons évalué les médicaments qui lui ont été prescrits par son médecin de famille et l’avons aidée à nouer des liens avec la communauté et à suivre un cours de langue. Elle est maintenant sur la bonne voie et se sent soutenue. »

La Dre Branka Agic, chercheuse à CAMH, participe à trois des premières études sur la santé des réfugiés syriens au Canada. Elle étudie leurs besoins immédiats en matière de santé pour aider les décideurs locaux et comprendre l’évolution de ces besoins après l’arrivée au pays.

« La première année, un grand nombre de réfugiés vivent une lune de miel, puis ils doivent faire face à la réalité de leur nouveau pays d’accueil », déclare-t-elle. Les recherches portent sur divers facteurs, y compris la sécurité financière et les déterminants sociaux de la santé comme l’accès à un logement et à un emploi, ainsi que la discrimination.

Partout au pays, CAMH continue d’offrir de la formation aux soignants dans le cadre du Projet sur la santé mentale des réfugiés. Des milliers de fournisseurs de soins de santé, de services d’établissement et de services sociaux ont suivi un cours en ligne fondé sur des données probantes. De plus, CAMH et ses partenaires demandent que de meilleurs services soient offerts pour répondre aux besoins uniques des réfugiés en matière de santé mentale. À l’issue d’un projet de recherche qui a duré plusieurs années, les responsables de ce projet, le Dr Kwame McKenzie, directeur de l’équité en santé à CAMH, et la Dre Agic, chef de l’équité en santé à CAMH, ont publié le rapport Arguments en faveur de la diversité.

Ce rapport, publié sous l’égide de la Commission de la santé mentale du Canada, fournit aux décideurs et aux planificateurs de systèmes des données empiriques sur les disparités en matière de services de santé mentale et les économies qui seraient réalisées si on y remédiait.

« La population de notre pays est de plus en plus diversifiée et l’économie est de plus en plus axée sur les connaissances. Il est important d’investir dans la santé mentale de tous les résidents du Canada. Nous ne pouvons nous permettre de laisser qui que ce soit pour compte », déclare le Dr McKenzie.

Source: Rapport annuel de CAMH 2016-2017

Standard téléphonique 416 535-8501
Ligne d’information de CAMH Toronto: 416 595-6111 Sans frais: 1 800 463-6273
Lignes d'aide de ConnexOntario
Complexe
rue Queen
1001, rue Queen O.
Toronto (ON)
M6J 1H4
Pavillon
rue Russell
33, rue Russell
Toronto (ON)
M5S 2S1
Pavillon
rue College
250, rue College
Toronto (ON)
M5T 1R8
Nos 10 bureaux en Ontario